Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 11:15




FRANCOIS KLEIN

TEXTES ET PRETEXTES





Sculpteur Plasticien ; né le 17/09/61 ; ancre son activité dans les Vosges depuis 1983. Etudie les arts plastiques et l'éthnologie à l'université des sciences humaines de Strasbourg puis à Lyon II.


Les premiers travaux s'articulent autour de l'élaboration d'un cabinet de curiosités qu'il situe à Ménil de Senones en plein coeur de l'ancienne principauté de Salm-Salm.


Naissances de collections : échelles, pains, gargouilles, sacs, gris-gris, insectes, cocons, nids, etc... Le recours à des matériaux d'origine souvent naturelle : bois, ficelles, cire, papier, cendres, terre, bistre, or, participe à la vibration particulière qui se dégage de ces objets livrés à notre regard.







« Echelles dressées, maisons perchées..., tout est ici prétexte à lever les yeux, et à se projeter au loin – d'ici-bas jusque là-bas –, ou plutôt là-haut, de l'autre côté du miroir, aux ultimes degrés de l'échelle de Jacob, ou au bout de la rame d'un Jack' Magic Bean... De là-haut, les choses se voient à vol d'oiseaux, et vos maisons vous paraîtront comme des abris étranges et frêles, ces nichoirs secrets, étrangement familiers...


Les oeuvres de François Klein nous rappellent ainsi qu'une des tâches essentielles de l'artiste est de se faire passeur. L'artiste est en effet celui qui peut nous conduire d'un lieu, d'une rive,... à l'autre.

Celui-ci est l'homme des bois qui connaît les secrètes sentes de traverse ( Holtzege ), les bornes frontières oubliées, au-delà desquelles nous seront conduits ailleurs. Loin des autoroutes de l'information et des lourdes fictions médiatiques d'aujourd'hui, François Klein nous convie à quelques mystérieuses parties de campagne sans artifice inutile ou trop artificiel. Ses objets sont des « artefacts naturels », de l'arte povera écologique, ou du minimalisme archaïque... Son talent tient précisément à cette capacité d'aller au plus simple, d'oeuvrer dans l'élémentaire, le presque rien, et d'en tirer les effets les plus spectaculaires.


Faisant « feu de tout bois », il privilégie les ressources de son environnement immédiat, les réserves de sa forêt, les matériaux d'usage courant, les objets de rencontre, les choses délaissées. De ce peu des choses et ces choses de peu, il refait tout un monde, son monde... Ce monde est fait de rapports de liens, de rapprochements inattendus, et en ce sens, ces pièces retiennent déjà notre attention par l'inventivité et la virtosité de leurs assemblages : noeuds, chevilles, tenons mortaises...

De ce savoir-faire, il ressort l'ordonnance de ces différentes compsitions qui séduisent le regard et dont la pertinence plastique ne cède en rien à la pertinence technologique. Mais plus encore, ces appariements tirent leur efficacité de la justesse ou de l'évidence implicite de leurs rapports. Il nous semble alors que ces oeuvres « tiennent », et « fonctionnent » par l'intuition que nous avons de leur « pouvoir ». De ce fait, il n'est peut-être pas un sculpteur au sens classique du terme, et il faudrait lui inventer un autre titre plus en accord avec la saveur bucolique des mystères qu'il engendre... Quelque chose entre artiste et artisan, sorcier et sourcier. Quelque chose comme « facteur de fétiches » peut-être...



Michel Demange

saisons d'alsace






Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : François Klein, artiste plasticien
  • François Klein, artiste plasticien
  • : Du village utopique aux méta-machines, un parcours sonore et visuel au coeur d'une création plastique contemporaine avec la nature comme atelier et une ancienne coopérative ouvrière comme anti-chambre d'hiver.
  • Contact

Expositions



Halle Verrière de Meisenthal
Novembre - Décembre 2009

Cabinets de curiosité
Abbaye de Senones
2009


Festival Enfant phare
Strasbourg - oct. 2009

Recherche

Archives

CV F.Klein

liens artistiques